Des fesses toniques grâce au skate, possible ?

Si de plus en plus de filles se mettent au skate, ce n’est peut être pas juste pour une raison de look un peu nasty voir grunge. Ce ne sont pas non plus des “garçons manqués”, c’est simplement que le skate est très à la mode, en plus de représenter une activité idéale pour se dépenser, se remettre en forme et brûler un max de calories !

Voyons pourquoi le skate est si bon pour le corps (lorsque l’on ne tombe pas)…

Une activité complète pour les muscles

Le skate est un sport (n’ayons pas peur des mots) qui se pratique à tout âge et qui a le mérite de solliciter tous les muscles du corps humain. N’est pas donné de rouler avec aisance et élégance à qui le veut, cela demande un savant mélange de coordination et d’équilibre ! La chaîne postérieure est en ligne de front bien entendu, les jambes, les mollets, mais surtout les fesses sont autant de muscles recrutés lors des actions de “pousser” pour avancer.

Mais il n’y a pas que le bas du corps qui travaille, allez demander confirmation aux pros, ils vous répondront que la ceinture abdominale n’est pas en reste, excellent donc pour le gainage et indirectement, pour la santé de votre dos. Votre tronc est l’acteur majeur qui vous rend stable dans les positions les plus déséquilibrées. Le terme “core” en anglais est d’ailleurs plus explicite, il comprend les abdominaux bien entendu, mais aussi la structure musculaire des hanches ainsi que les muscles qui entourent la colonne vertébrale.

On peut même aller plus loin en disant que ce renforcement de la sangle abdominale va contribuer à gagner en masse osseuse, idéal pour les femmes sujettes à l’ostéoporose.

Par ailleurs, le skate peut aider à améliorer sa posture, bien que l’on se fasse du skateur l’image de l’adolescent avachi et nonchalant sur sa planche à roulettes, le skate est en fait un bon moyen pour conserver le dos droit et bien aligné.

Un sport d’endurance

Il existe plusieurs façons de pratiquer le skateboard, à savoir le mode Tony Hawk et l’autre. Le premier est pour les spécialistes qui enchainent les figures, que ce soit sur les rampes ou en street avec des grinds et autres tricks. Ce mode va entrainer de gros efforts assez courts. Vos cuisses vont être mises à rude contribution pour activer les sauts et les figures, ainsi que vos abdos. Une figure de base comme le Ollie va allez recruter les quadriceps en provoquant une extension du genou et une flexion des hanches.

Si vous vous contentez “simplement” (pas si simple en réalité) de rouler avec votre planche de skate, on est plus dans la pratique d’endurance, sans réels pics d’intensité physique. C’est un excellent moyen d’ajouter une dépense calorique et ludique, au même titre que d’aller faire une randonnée en roller ou d’aller à la patinoire un dimanche.

Le skateboard peut se révéler être très cardio, au point que l’on peut imaginer que si vous êtes très régulier dans la pratique et que vous adoptez une alimentation équilibrée et contrôlée, vous pouvez en effet perdre du poids sur le long terme.

En revanche, si vous envisagez de tonifiant votre chaine postérieure à l’aide de la pratique du skate, songez tout de même à ne pas travailler toujours le même côté. En effet, le skate a tout de même tendance à muscler unilatéralement (toujours le même pied qui pousse). Gare aux déséquilibres donc, ou alors, apprenez à devenir ambidextre !

Verdict : de belles fesses avec le skate, possible ?

skate fesseEt bien pourquoi pas ? Si vous êtes régulier et que vous développez des compétences pour la planche à roulettes, tout est possible.

La grand fessier est un des muscles les plus gros du corps humain, il s’étend des hanches jusqu’aux tendons ischios jambiers. C’est un muscle stabilisateur qui est fondamental en skate, il vous permet de maintenir l’équilibre dans des phases de transitions fléchi > droit.

Quand vous réalisez une extension de hanches (figures de sauts), les hanches vont activer le grand fessier. L’hyper extension des hanches aide aussi le skater à gagner en vitesse maximale.

Faire du skate contribue donc pour sûr à développer les muscles de la chaine postérieure du corps humain, pas impossible que vous constatiez des améliorations si vous êtes régulier.