Apprendre à faire du skate : mode d’emploi

Alors comme ça, vous voulez apprendre à faire du skate comme un pro, seulement, payer quelqu’un pour vous coacher ne vous intéresse pas vraiment.

Pas de soucis, mais il va vous falloir un peu de méthode pour savoir exactement par où commencer, surtout si vous êtes totalement débutant.

On va partir du principe que vous avez déjà acheté votre skate et vos équipements de sécurité. Voici les étapes à appréhender pour apprendre le skate par vous même.

1. Le commencement, apprendre à se positionner

Trouvez-vous une surface soft, comme un coin d’herbe. C’est le moment de se sentir à l’aise avec votre position initiale et de vous faire vos premières sensation avec votre planche de skate.

La première chose à déterminer, c’est votre position préférentielle, “Goofy” ou “Regular”, c’est ce qui va vous catégoriser en tant que skater; C’est-à-dire si vous êtes plus à l’aise avec votre pied gauche en avant ou votre pied droit en avant (c’est souvent lié au fait que vous soyez droitier ou gaucher, mais pas obligatoirement, à vous de voir).

Une fois que vous êtes en position, bondissez un peu sur le skate, en fléchissant les genoux et en sautillant, juste histoire de ressentir comment le skate se déplace et se comporte lorsqu’il est contraint aux mouvements.

A ce stade, ne travaillez que votre équilibre, montez et descendez sur le skate, fléchissez les chevilles d’avant en arrières, prenez quelques sensations de débutants.

2. Le bon moment pour pratiquer la chute

C’est le moment idéale pour tomber, ou plutôt, pour apprendre à tomber correctement. Oui, je sais, vous préféreriez ne pas tomber du tout, mais ça, voyez vous, dans le monde aventureux du skateboard, ça n’est simplement pas possible !

S’entrainez à tomber correctement, c’est d’une part réduire l’angoisse de sa première chute, et d’autre part, apprendre à réduire le risque de blessure sérieuse en adoptant la bonne “forme de chute”.

Sur chaque chute, tâcher de rouler et d’adopter la formation de “boule”, en protégeant votre tête et en la rentrant, essayez de rouler, vos protection feront le reste. (note : pratiquez vos chutes sur l’herbe)

3. Il est temps d’aller sur une surface plane

Première leçon, pratiquez en poussant le skate avec votre pied arrière et tâchez de le remettre sur la planche pour adopter votre position préférentielle choisie à l’étape 1 (goofy ou regular).

C’est ce qu’on appelle le push, et c’est le pilier pour faire du skate, voici un cours vidéo :

Quand vous êtes à l’aise avec le fait de rouler sur une surface rectiligne, essayez d’apprendre les virages, en faisant pencher votre poids dans la direction où vous voulez tourner.

Il existe deux types de virages, les backside (on appuie sur la pointe des pieds en penchant le buste vers l’avant) et son opposé le frontside (on appuie sur les talons et penche le buste vers l’arrière).

Les erreurs fréquentes sont de donner trop de poids ou de faire ce transfert de poids trop rapidement.

On distingue les virages du fait de tourner, pour tourner (turn), cela va impliquer de lever l’avant du skate (le nose), on appuie donc sur le tail (arrière de la planche) en orientant les épaules dans la direction souhaitée. On repose ensuite la planche au sol pour équilibrer.

Le mouvement doit être fluide et les épaules doivent l’accompagner.

La dernière leçon que vous devez apprendre afin d’être parfaitement au point avec les bases, c’est de freiner correctement. Pour cela, deux grandes techniques pour les débutants, soit de mettre le pied au sol pour ralentir progressivement, soit de lever l’avant de la planche en appuyant sur la planche, cela requière un peu plus de pratique.

Je vous laisse regarder l’excellente vidéo ci dessous pour bien comprendre :

https://www.oxelo.fr/conseils/apprendre-faire-du-skate-rouler-tourner-et-sarreter-en-skateboard-a_1788

Regardez les autres skateurs et apprendre d’eux

Vous savez maintenant dompter votre planche pour avancer, tourner et freiner (vous êtes même capable d’appréhender une chute au cas ou), il est temps de passer aux choses sérieuses. Cela va forcément passer par aller au skatepark du coin pour une phase d’observations, accordez une attention toute particulière aux détails, regardez les faire, et demandez les des conseils (tip du jour : vous pouvez facilement les approcher avec un pack de bières).

Une fois chez vous, essayez de reproduire ce que vous avez appris, et profitez en pour aller regarder des vidéos de tutoriels en ligne. Il y a des tonnes de vidéos bien expliquées sur Youtube.

5. SkaterTrainers : de petits accessoires bien utiles pour débutants

skatertrainer pour débutant idéal

figures débutantsA force de regarder les vidéos tutorielles sur les différentes figures de skate, vous devriez commencer à connaitre par coeur la théorie, et pourtant en pratique, vous continuez d’échouez ?

Voici quelque chose qui peut vous donner un coup de main.

SkaterTrainers, ce sont de petites roulettes très robustes qui tiennent votre skateen place et vous permettent d’essayer des tricks au ralenti, de pratiquer vos mouvements sans crainte que la planche ne se barre !

Vous pouvez les acheter ici sur Amazon.

Une autre possibilité est de pratiquer sur herbe.

6. C’est en skatant qu’on devient skateur !

Vous savez maintant tenir debout sur une planche, pousser, tourner et atterrir. Vous êtes fin prêt à commencer votre pèlerinage, pour arriver au prochain niveau, vous devrez vous entourer et vous faire des amis au skatepark, vous allez voir, la communauté des skateurs est plutôt très cool !

Bonus : Voici 10 tricks sympa à faire et qui ne sont pas si compliqués que ça, idéaux pour les débutants qui veulent commencer à rentrer quelques figures !